Assurance maison : Coût, contrat, résiliation …

Assurance maison : Coût, contrat, résiliation …

Assurance maison: Comment est évaluée son coût ?

Les assurances de maison et d’habitation varient beaucoup d’un assureur à un autre. Mais il faut savoir que par delà les grilles respectives de chacun des assureurs, même au sein d’une même société, les tarifs peuvent varier fortement. En effet, toutes les compagnies utilisent des grilles de critères pour calculer le prix de votre assurance habitation. Tour d’horizon de ce qu’il faut savoir pour bien s’assurer.

Premier élément considéré par les assurances, la valeur du bien à assurer. La valeur de l’immeuble ou de la maison est alors prise en considération par votre assureur qui l’évalue conjointement avec d’autres facteurs comme l’état général, la valeur des meubles ou encore la position géographique de la maison. Si vous êtes locataire du bien, l’assurance coutera encore plus cher car une partie de la garantie couvrira le contrat de location.

Des facteurs permettent de faire jouer le montant de la prime à la baisse. Parmi ceux-ci, citons :

  • L’age des assurés (certaines assurances privilégient les séniors, d’autres les jeunes)
  • Un système d’alarme
  • Un dispositif d’alarme pour incendie (souvent maintenant obligatoire pour les locations)
  • La position géographique du bien dans une région plus « calme »

Enfin, toute garantie optionnelle ou spéciale (objets de valeur, bijoux et œuvres d’art) fera bien entendu augmenter le montant de prime d’assurance.
Enfin rappelons le: la prime d’assurance est une prime totalement subjective. Elle dépend de votre situation, vos besoins ET de la société d’assurances que vous sollicitez. Un devis ne vous engage à rien et dans ce domaine – souvent plus que d’autres – comparer peut permettre sans renoncer à aucune couverture, d’abaisser le montant de votre prime d’assurance de plus de 50%. N’hésitez pas: l’économie est réelle et sérieuse. Pourquoi s’en priver ?

Assurance maison: Quand peut on résilier son contrat ?

Souvent on est pris de l’envie de résilier le contrat qui nous lie à un assureur suite à un problème survenu. Ce n’est hélas pas aussi simple. En effet le contrat qui vous lie à un assureur est régi par des règles de résiliation très strictes et il est impossible de sortir de ce cadre sous peine de le faire à tort intégrale, ce qui vous coutera pas mal d’argent. Récapitulatif des conditions de sortie d’un contrat habitation…

Il faut tout d’abord savoir que le cadre qui régit vos relations avec votre assureur est contraignant pour les deux parties. En effet vous ne pouvez sortir quand vous voulez, mais l’assureur non plus n’est pas en droit de résilier votre contrat. Une protection mutuelle en quelque sorte ! En ce qui vous concerne sachez qu’à priori, inutile de demander à votre assurance. L’assureur en général n’accepte pas les résiliations anticipé sauf s’il y est contraint par le Code des Assurances.

Les cas où vous avez le droit de résilier le contrat d’assurance de manière anticipée sont les suivants:

  • En cas de diminution de risque et si l’assureur ne veut pas baisser les cotisations.
  • En cas d’augmentation du tarif de l’assurance par votre assureur
  • Dans le cas de la revente de l’habitation assurée
  • Dans le cas d’un déménagement de domicile, de changement dans votre situation matrimoniale, d’un changement de profession ou tout autre bouleversement qui altère le risque assuré

L’assureur peut pour sa part résilier dans les cas suivants:

  • A l’échéance de votre contrat s’il estime qu’il y a trop de sinistres. Il devra dans ce cas respecter un préavis de deux mois
  • En cas de non-paiement par vous-même des primes d’assurances dues
  • Suite à un sinistre. Il devra alors respecter un préavis d’un mois.
  • Suite à un sinistre non couvert qui détruit intégralement l’habitation

Maison neuve: quand contracter une assurance ?

Chaque propriétaire d’une maison en construction ou plus généralement d’une maison neuve se demande quel est le moment le plus propice pour assurer sa maison? Tout dépend en fait du cas mais très souvent il convient de s’assurer au plus vite.

Si vous faites construire, attention: Même si le constructeur de votre maison a la responsabilité du chantier, c’est vous en tant que propriétaire qui serez responsable de tout accident qui pourrait arriver sur le terrain. Et ce même en cas d’avertissement du type « Chantier interdit au public ». Ainsi toute blessure ou accident vous rendra responsable de la situation. Nous ne saurions donc que vous recommander de souscrire dès le début des travaux, une assurance maison idoine. Inutile à ce moment de souscrire une assurance complète car vous pourrez ainsi diminuer le coût. En effet des risques traditionnels comme le vol ou le vandalisme ne sont pas applicables à ce stade de votre projet immobilier. Renseignez vous auprès des différents assureurs pour une assurance sur mesure…

A la livraison de la maison terminée, le propriétaire devient alors responsable de tous les évènements et réparations qui pourraient survenir: un incendie, un dégât des eaux et tout sera à votre charge. Tout au plus peut on exclure les dommages liés à des malfaçons qui restent pendant le cadre de la garantie décennale à la charge du constructeur. Il est donc important de souscrire à ce stade une assurance habitation appropriée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *