Les plantes d’intérieur et d’extérieur : Comment choisir ?

Les plantes d’intérieur et d’extérieur : Comment choisir ?

Avoir de belles plantes est à la fois agréable et décoratif, mais pour ceux qui n’ont ni le temps, ni l’expérience nécessaire pour transformer leur maison en véritable serre équatoriale, ou leur jardin en une roseraie somptueuse, il existe tout de même quelques espèces qui pourront leur donner satisfaction.

Plantes d’intérieur

La première chose à faire, c’est de se renseigner sur le type de soins à apporter AVANT de choisir une plante. En effet, soyez objectif et abstenez-vous d’investir dans une orchidée de collection délicate si vous avez laissé mourir votre dernier cactus ! De manière générale, les gens qui ont la « main verte » sont ceux qui savent déterminer les besoins des plantes en les observant. Ainsi, en sachant que si la terre est déjà humide, il vaut mieux s’abstenir d’arroser et que si une bonne dose de lumière est indispensable, le soleil direct de plein été reçu à travers une fenêtre les ferait plutôt griller sur place, ou encore que les besoins en engrais (aussi bien le type que la quantité) varient fortement en fonction des espèces, vous mettrez plus de chances de votre côté.

Quelques plantes d’intérieur increvables

Quelques espèces sont réputées pour résister même aux plus mauvais jardiniers d’entre nous. Voici une petite sélection de plantes à la fois très décoratives et très résistantes :

Calathea Crocata : Sous ce nom barbare se cache une magnifique plante d’intérieur au feuillage très intéressant et aux fleurs sous forme de cornets emboités les uns dans les autres dans des tons orangés. Si vous la délaissez vraiment, son développement sera modeste, mais si vous la chouchoutez un peu, elle vous le rendra au centuple !

Dipladenia : Seule condition indispensable pour cultiver cette superbe liane au feuillage sombre et aux grandes fleurs blanches ou roses en forme de corolle : de la lumière. Une véranda ou un rebord de fenêtre bien exposé lui conviendront parfaitement, et elle vous pardonnera tous les oublis d’arrosage.

Lierre : Le lierre n’est pas à réserver qu’aux façades des maisons en ruines. Il existe des variétés au feuillage panaché qui décoreront à merveille une pièce peu éclairée et peu chauffée (une chambre d’ami par exemple). Et le lierre offre aussi l’avantage d’être une excellente plante dépolluante.

Zamioculas Zamiifolia : Une espèce si ancienne qu’elle aurait déjà été présente au temps des dinosaures ! Vernissée, touffue, trapue et avec un feuillage perpétuel splendide, elle ne réclame qu’un peu de chaleur et d’arrosages réguliers pour s’épanouir pleinement.

Des plantes d’extérieur qui ne vous laisseront pas tomber

Pour l’extérieur, voici quelques exemples de plantes fleuries qui ne vous décevront pas :

Rudbeckias : Une floraison continue du printemps jusqu’aux gelées, une belle couleur dorée rappelant les tournesols et un feuillage touffu et agréable à l’œil… cette plante a tout pour plaire et fait fureur dans les massifs des jardiniers du dimanche. Comme c’est une plante vivace, vous n’aurez qu’à la planter et à la regarder s’épanouir année après année.

Œillets d’Inde : Très appréciés au potager pour aider à lutter contre certains insectes, les œillets d’Inde ont également l’avantage d’être très faciles à cultiver, se contentant de n’importe quel sol pourvu qu’il soit bien drainé.

Les plantes aromatiques : Indispensables en cuisine mais aussi très décoratives et odorantes au jardin, ces plantes sont généralement faciles d’entretien, et raviront les jardiniers ne disposant que d’un petit espace et qui préfèrent faire pousser des espèces « utiles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *