Rentabiliser ses espaces inoccupés grâce au stockage entre particuliers

Rentabiliser ses espaces inoccupés grâce au stockage entre particuliers

 

Là où certains locataires ou propriétaires manquent de place, un problème récurrent au cœur des grandes villes, d’autres ne savent plus quoi faire de leur espace inutilisé. Un garage qui reste vide suite à la vente d’une voiture, des enfants qui quittent le foyer et laissent leur chambre vide, une remise qui prend la poussière au fond du jardin… autant de pièces qui peuvent servir à ceux qui manquent d’espace pour stocker des affaires. Vous vous demandez peut-être comment rentabiliser ces espaces ? Eh bien sachez qu’il existe, sur le même principe que le covoiturage ou le coworking, un système de location d’espaces de stockage entre particuliers : le co-stockage.

 

Pourquoi miser sur le stockage entre particuliers ?

 

En réalité, se retrouver avec quelques mètres carré sur les bras est vite arrivé. Prenons l’exemple d’un emménagement dans un appartement sous les toits. Les espaces sous pentes sont souvent laissés à l’abandon, puisqu’ils sont difficiles à meubler. Pourtant, bardés d’étagères, ce sont des espaces de stockage qui parcourent tout l’appartement et qui seraient utiles à d’autres. Certains de ces appartements sont même truffés de placards intégrés aux murs, des placards souvent profonds puisque courant tout le long de la toiture. On ne le sait pas toujours, mais même des placards peuvent être loués sur les sites de co-stockage, un bon moyen d’arrondir ses fins de mois tout en rendant service à d’autres particuliers.

 

La location d’espaces entre particuliers est un service récent, mais qui se développe rapidement en France. Dans certaines grandes villes, on trouve des espaces à la location à moins de 500 mètres où que l’on soit. Dans les villes de plus petite taille, il est aussi possible de louer quelques mètres carré supplémentaires auprès d’un voisin. C’est la force de ce système de garde-meubles collaboratif : la proximité. Adieu la location d’espaces froids, alignés à l’intérieur d’un hangar à plusieurs kilomètres du lieu d’habitation. Le co-stockage rend la démarche plus naturelle et agréable, y compris pour le propriétaire du garage mis à disposition.

 

Comment fonctionne le co-stockage ?

 

Le principe de fonctionnement de l’une des plateformes françaises proposant ce service, est simple. Il suffit de créer son annonce en ligne, un peu comme on le ferait sur d’autres sites d’annonce. Après l’inscription sur le site, il faut fournir quelques renseignements : type d’espace mis en location (comme un box, un garage, un grenier ou autre), taille (le volume en mètre cube est calculé automatiquement, pratique) ou encore localisation. Il faut également choisir si on souhaite rendre l’espace accessible 24h/24 ou bien uniquement sur rendez-vous, et si on souhaite le louer à une seule personne ou en faire un espace de stockage partagé. Enfin, il est demandé de donner quelques renseignements supplémentaires : description soignée, titre accrocheur et photos permettront au locataire de choisir l’espace qui convient à la quantité et au type d’objets qu’il a besoin de stocker. Vous êtes libre de fixer le prix que vous souhaitez, tout en restant raisonnable. Car c’est bien là l’autre avantage précieux de la location entre particuliers : les économies effectuées par le locataire, comme les gains collectés par le propriétaire.

 

Les plus petits box et conteneurs, loués par des professionnels, coûtent en moyenne 150 € à 200 € par mois en Île-de-France (moins en province). Avec le co-stockage, ces coûts baissent nettement, ce qui attire de nombreux particuliers qui n’auraient pas les moyens de faire appel à ces services autrement. En fonction de la taille de l’espace mis en location, on peut donc espérer gagner quelques dizaines à quelques centaines d’euros par mois, tout en proposant un service bien moins onéreux que les gardes-meubles traditionnels. Et attention : le propriétaire d’un espace de stockage est généralement protégé et assuré, notamment en cas d’impayés ou de soucis avec le locataire.

 

 

Bon à savoir : il est tout à fait possible de mettre en location un espace de stockage même quand on est locataire. La sous-location est légale, il suffit d’obtenir l’accord écrit du propriétaire. Et comme il ne s’agit pas d’une sous-location pour héberger quelqu’un, mais simplement de permettre le stockage de quelques cartons, le propriétaire est bien plus facile à convaincre. C’est le cas des espaces hors du domicile et accessibles à tout moment comme les garages ou les box.

 

Pour les espaces à l’intérieur du domicile, qui nécessitent de prendre rendez-vous pour y avoir accès, on ne parle même pas de sous-location. L’accord du propriétaire n’est donc pas nécessaire. Attention : pour louer son grenier, son placard ou une pièce de son logement, il faut que la location inclue une assurance spécifique, généralement proposée par la plateforme. L’assurance habitation ne couvre en effet pas les stockages rémunérés à domicile.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *