Comment choisir une bâche à bulles pour la piscine ?

Comment choisir une bâche à bulles pour la piscine ?
Comment choisir une bâche à bulles pour la piscine ?

Ah ! Le plaisir d’une bonne baignade dans une eau bien chaude… Alors, pour profiter encore plus longtemps de votre piscine, pourquoi ne pas investir dans une bâche à bulles ? Qu’on l’appelle couverture thermique ou bâche d’été, la bâche à bulles est bien la solution idéale pour préserver la chaleur de votre bassin. Et plus encore, elle représente une source non négligeable d’économie. Mais attention à bien choisir votre bâche en fonction de son utilisation et de la qualité de ses matériaux. Voici donc quelques conseils pour allier bien-être, économie et écologie !

La bâche à bulles est une couverture d’été qui sert essentiellement à limiter les déperditions de chaleur pendant la nuit. Elle est composée, comme son nom l’indique, de centaines de petites bulles d’air qui fonctionnent comme autant d’isolants. Très économiques et très simples d’utilisation, les bâches à bulles représentent la solution préférée des propriétaires de piscine pour conserver la chaleur de l’eau. Elles sont d’ailleurs indispensables quand le bassin est équipé d’un chauffage. Attention cependant aux confusions : les couvertures thermiques ne peuvent en aucun cas servir de dispositif de sécurité !

Les intérêts d’une bâche à bulles

La bâche à bulles est avant tout une couverture thermique. On s’en sert donc surtout la nuit, pour retenir la chaleur emmagasinée pendant la journée. Mais on peut aussi la placer en plein jour, pour accélérer la montée en température du bain. On peut ainsi gagner jusqu’à 5 degrés en une journée. L’autre avantage de la bâche à bulles, c’est qu’elle limite l’évaporation de l’eau, surtout les jours de grand vent. Pour une piscine avec une grande surface, cela peut représenter une économie substantielle. Et quand elle est opaque, la couverture empêche la lumière de pénétrer dans le bassin. Cette caractéristique va diminuer la formation d’algues et vous permettre donc de limiter l’usage de produits d’entretien. Economique, et écologique, donc ! Enfin, les fabricants mettent souvent en avant le fait que la bâche sert de protection contre les feuilles et autres poussières. Cependant, cet intérêt reste limité car une partie de ces débris retombent à l’eau quand on retire la couverture du bassin.

Quel type de bâche à bulles choisir ?

Comme pour tout achat, le prix reste évidemment un critère de choix déterminant. Il dépend énormément de la qualité de la bâche, mais pas seulement. En effet, il peut évoluer du simple au double, en fonction de la forme de votre piscine. Bien évidemment, les fabricants possèdent des bâches très économiques pour les formes géométriques simples : rectangles, carrés, ovales ou ronds. Mais il faudra passer par un devis pour des formes plus complexes. De plus, si votre bâche nécessite une découpe particulière (présence d’un escalier par exemple), le prix s’en ressentira.

D’autres éléments sont à prendre en compte au moment de l’achat d’une bâche à bulles. En fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire, vous devrez choisir la couleur la mieux adaptée. En effet, le modèle classique bleu sert principalement pour l’isolation thermique. Il retient plutôt bien la chaleur accumulée et laisse de plus passer une partie des rayons solaires qui pourront chauffer l’eau. Les bâches bleu/or sont surtout utilisées pour conserver la chaleur de l’eau. Le côté or, qui se place vers le fond, empêche quasiment toute déperdition calorifique. Ce sont donc essentiellement des bâches de nuit, à préférer dans les zones où les nuits sont particulièrement fraîches. A l’inverse, les modèles bleu/argent ont les meilleures performances pour accélérer le réchauffement de l’eau dans la journée. Elles sont privilégiées dans les zones mal exposées au soleil, ou en altitude. Enfin, les bâches bleu/noir sont spécifiquement étudiées pour limiter le développement d’algues. Leur couleur opaque empêche les rayons du soleil de pénétrer dans l’eau et diminue le processus de photosynthèse. Ces couvertures conservent bien la température du bassin, mais elles ne permettront pas du tout de chauffer l’eau. On les utilise donc plutôt dans les zones très exposées au soleil. Enfin, il existe des modèles haut de gamme translucides, qui servent essentiellement à chauffer le bassin. Très performants, ils sont aussi très chers.

Les critères de qualité

En dehors de sa couleur, la qualité de la bâche à bulles est un autre élément qui doit guider votre choix. Deux critères sont essentiels pour choisir une couverture suffisamment solide. Tout d’abord, l’épaisseur de la bâche est un critère décisif. Il existe des modèles entre 120 et 500 microns. Bien évidemment, plus la bâche est épaisse, plus elle résistera dans le temps. Mais pas seulement, car les finitions comptent aussi. La qualité du produit dépend beaucoup de ses renforts. Il s’agit d’ourlets qui viennent consolider les côtés de la bâche. Il existe des bâches vendues sans renforts, c’est-à-dire brutes de coupe. Mais on conseille plutôt de se tourner vers des modèles bordés sur 2 côtés, ou mieux encore, sur les 4 côtés. En fait, l’idéal c’est que la couverture soit renforcée sur toute sa périphérie. Et enfin, si vous souhaitez vous servir de votre bâche avec un enrouleur, n’oubliez pas de demander des œillets de fixation !

Le saviez-vous ?

En dehors des bâches à bulles, il existe deux autres types de couverture thermique. Les bâches solaires en polypropylène sont utilisées pour chauffer l’eau de la piscine. Composées de petites alvéoles qui attirent et emprisonnent les rayons du soleil, elles peuvent augmenter la température du bassin de 10 degrés. D’autre part, pour les piscines intérieures ou les piscines chauffées, on préconise plutôt la couverture en mousse de polyéthylène. Cette couverture épaisse et compacte empêche quasiment toute déperdition de chaleur. Elle est par contre assez difficile à manipuler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *