Quels sont les avantages d’un toit en ardoise naturelle

Quels sont les avantages d’un toit en ardoise naturelle
Quels sont les avantages d'un toit en ardoise naturelle
Quels sont les avantages d’un toit en ardoise naturelle

 

Le marché français de l’ardoise représente 30 % du marché mondial. Si l’utilisation de l’ardoise comme matériau de construction reste ancrée dans notre histoire, elle n’est plus plébiscitée par le grand public et les professionnels, qui n’ont pas le réflexe d’y avoir recours. Parmi les adeptes de l’ardoise, certains privilégient l’ardoise de synthèse, qui concurrence le marché de l’ardoise naturelle. Ecologique, performante, solide et esthétique, l’ardoise naturelle remplit pourtant beaucoup de critères nécessaires à la conception d’une maison, et plus particulièrement d’une toiture, qui constitue son usage principal. Zoom sur ses nombreuses qualités, qui sauront sans doute vous séduire.

Ecologie

L’ardoise est une roche faisant partie de la famille des schistes. Elle se trouve encore à l’état naturel dans quelques carrières locales en France, même si les gisements sont presque épuisés désormais. Historiquement, c’est en Anjou et dans les Ardennes que se trouvent les principaux centres de production d’ardoise. Si elle peut être recomposée de manière synthétique, c’est bien l’ardoise naturelle qui est la plus écologique. En effet, elle est naturellement inaltérable, non poreuse et ingélive (c’est-à-dire qu’elle ne se fend pas sous l’action du gel). De plus, les méthodes nécessaires au processus d’extraction et de production de l’ardoise sont simples et relèvent d’un vrai savoir-faire, développé en France depuis des siècles.

Performance énergétique

Vous l’avez peut-être remarqué, les tuiles (généralement faites de terre cuite) sont prépondérantes dans le Sud de la France, là où le soleil cogne fort. C’est dans le nord que l’on trouve le plus souvent des ardoises, qui sont plus propices à combattre l’humidité. Elles aident aussi à conserver la chaleur de la maison, notamment lorsqu’elles sont accompagnées de ce qu’on appelle un « écran de sous-toiture ». Ce revêtement d’aspect aluminium est posé sous l’ardoise, et permet de diminuer la déperdition de chaleur. Utile, quand on sait que 30 % de la chaleur d’un foyer s’évacue par le toit.

Durée de vie et qualité

L’ardoise a une longue durée de vie. Au bout de 100 ans, elle habillera toujours un toit sans aucun souci, et pourra même durer 300 ans. La qualité du gisement, la méthode d’extraction de la pierre, le type de pose, tous ces éléments jouent un rôle sur la qualité et la longévité de l’ardoise.

Toutefois, même si c’est un matériau hautement qualitatif, il convient d’en prendre soin régulièrement, comme pour toutes les toitures. Tous les 5 à 10 ans environ, il faut donc vérifier et changer les ardoises décrochées, endommagées ou fendues. Il faut également faire attention à ne pas marcher sur la toiture en ardoise, qui est solide mais qui peut facilement se briser sous le poids d’un homme. Des ardoises naturelles de bonne qualité sont imperméables et ignifuges ; elles ne nécessitent donc pas de traitement supplémentaire.

Pour être sûr d’acheter de l’ardoise naturelle de qualité, il est possible de se repérer grâce à la norme CE et au label NF, ce dernier garantissant une ardoise qui ne blanchit pas, ne rouille pas et n’éclate pas par temps de gel.

Esthétique

Quand l’argile est venue à manquer dans certaines de nos régions françaises, c’est l’ardoise qui a été privilégiée pour la remplacer. Elle est même devenue emblématique et traditionnelle en Bretagne, dans la Loire ou dans les Ardennes, et fait partie du charme de notre patrimoine. Elle habille bon nombre de nos églises, châteaux et autres bâtiments historiques, la rénovation de toitures anciennes constituant 80 % du marché de l’ardoise en France.

L’ardoise possède des formes diverses ; elle peut être rectangulaire ou en écailles. De la même façon, elle n’est pas nécessairement grise ou noire, telle qu’on l’imagine. En fonction des gisements, elle peut être verte, rosée ou posséder différentes nuances de bleu. L’épaisseur, la nuance et la structure de l’ardoise peuvent également changer d’une carrière à une autre. Ces caractéristiques correspondent à l’architecture, au style et à la tradition d’une région.

Aujourd’hui, l’ardoise naturelle reste un matériau élégant, qui fait toujours son effet sur une bâtisse. Elle a su, au cours des siècles, devenir un matériau noble et moderne, capable d’habiller aussi bien la toiture que les façades, les plans de travail ou la salle de bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *