Vidange fosse septique : l’essentiel

Vidange fosse septique : l’essentiel
Vidange fosse septique : l’essentiel
Vidange fosse septique : l’essentiel

Il n’existe rien de plus désagréable qu’une fosse septique bouchée. Non seulement elle interdit l’utilisation des toilettes, mais en plus elle dégage dans l’air des odeurs putrides. Face à ce phénomène, le seul remède consiste à demander l’intervention d’un professionnel.

Comment fonctionne une fosse septique ?

Une fosse septique consiste en une infrastructure à 3 volumes conçue pour accueillir les matières fécales et les papiers hygiéniques. Le premier compartiment est appelé : « chute ». C’est dans son fond que vont se déposer les matières solides après s’être gorgées d’eau. Sous l’action de l’eau et des urines, les matières fécales ainsi que le papier hygiénique vont se décomposer et produire des bactéries anaérobies, c’est-à-dire des bactéries qui se développent à l’abri de l’air. Ces matières vont fermenter et émettre du gaz carbonique, du gaz d’hydrogène sulfureux et du méthane qui vont propulser les matières les plus légères en surface et dans une cuve de décantation. Elles iront plus tard rejoindre un bac d’épuration équipé de coke ou de pouzzolane destinées à les filtrer avant qu’elles ne soient redirigées vers les égouts ou un système d’épandage.

Pourquoi une fosse septique cesse- t- elle de fonctionner ?

Le rôle d’une fosse septique est de transformer les eaux-vannes en une matière saine lorsqu’elles en sortent. Si elle n’arrive plus à remplir cette fonction, elle est déclarée défaillante. Elle déclare souvent forfait parce que les particuliers ignorent son principe de fonctionnement. Le secret d’une fosse septique réside dans sa faculté à générer des bactéries anaérobies. Ce sont elles qui vont transformer les matières solides en boues et permettre leur transmutation. Par méconnaissance de ce principe, les particuliers ne se gênent pas pour déverser dans les toilettes des détergents, des serviettes hygiéniques et autres mégots de cigarettes ou des produits huileux qu’elles sont incapables de digérer. C’est à cause de la mort de ces bactéries qu’une fosse septique ne fonctionne plus normalement.

Comment s’effectue la vidange d’une fosse septique ?

Pour vidanger une fosse septique, le plombier se doit de suivre un processus immuable. Il doit d’abord enlever toutes les matières solides comme le mâchefer ou le coke qui ont servi de préfiltre, mais qui ne peuvent plus remplir ce rôle. Ensuite, il injecte de l’eau sous pression à l’intérieur de la fosse pour liquéfier les matières résiduelles avant d’aspirer le contenu intégral de cette dernière à l’aide d’un tuyau de grand diamètre qu’il a introduit par le tampon de visite : c’est ce que l’on appelle l’hydrocurage. En dernier lieu, se met en devoir de recharger la fosse avec de nouvelles couches de produits filtrants.

Le recours aux professionnels : un passage obligé

Le curage d’une fosse septique ne peut être effectué que par des professionnels possédant un matériel performant et ad hoc. Un camion hydrocureur ne se trouve pas aux quatre coins des rues. De plus, c’est un travail tellement rébarbatif que peu de gens consentent à en vivre. Ces deux raisons associées expliquent pourquoi les services d’un plombier à Nice . pour une vidange de fosse sont si onéreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *