Chauffage au bois : valeur calorifique et densité des essence de bois

Chauffage au bois : valeur calorifique et densité des essence de bois

  Le mieux est de choisir le bois le plus dense possible. Sachez que pour 1 kg et ce quel que soit l’essence de bois, la valeur calorifique sera la même. Cependant plus le bois sera dense, plus grand sera son pouvoir calorifique. Prenez garde, la qualité d’un bon bois de chauffage dépend avant tout de la manière dont il a été fait et entreposé

Type

Essence

densité
feuillus
saule
peuplier
chêne
aulne
hêtre
tilleul
bouleau
400
400
800
500
700
450
500
résineux
mélèze
sapin
pin
600
500
550

Chauffage au bois: choisir les bonnes essences

Le pouvoir calorifique du bois dépend de sa densité et de son degré d’humidité. Pour généraliser, si votre bûche de bois est sèche, elle est bonne à brûler. De la densité de cette bûche dépendra le pouvoir calorifique de sa combustion. Les résineux chauffent vite mais se consument rapidement (idem pour le bouleau). Vous pouvez donc démarrer votre feu avec du mélèze ou du pin. La montée en température se fera vite et lorsque la chambre de combustion de votre appareil de chauffage au bois sera bien chaude, vous n’aurez plus qu’à y mettre des feuillus (hêtre, chêne). Le hêtre est un excellent combustible doté d’un bon pouvoir calorifique qui de plus sèche vite. Le chêne n’est pas mal non plus, mais il sèche plus lentement. Tout ce qui est « feuillus tendres » (saule, tilleul, peuplier, marronnier) n’est pas conseillé car ils ne chauffent pas et brulent très vite.

 

pouvoir calorifique et humidité
l’humidité du bois aura une grande influence sur son pouvoir calorifique. pour exemple du chêne à 20% d’humidité aura un pouvoir calorifique de 3,9 kWh pour un kilo brûlé contre 2,2 kWh par kilo si cette humidité est de 50 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *