Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire

Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire
Pour avoir un meuble de salle de bains d’un design original, rien de tel que de le construire soi-même.

Vous êtes sur le point de finir d’aménager la salle de bains de vos rêves, il ne vous manque plus que ce petit meuble range-tout si pratique qui vous permettra de ne pas laisser traîner produits de beauté, gel-douche, sèche-cheveux, serviettes, etc. Enfin… Prenez les choses en main et construisez votre meuble aux dimensions exactes de votre pièce, mais surtout, procédez dans l’ordre afin d’éviter les déconvenues, car une fois le meuble en béton cellulaire posé et scellé, il ne pourra plus bouger !

Première étape : étudier l’espace

Lancez-vous dans la construction de votre meuble de salle de bains seulement lorsque votre douche ou votre baignoire, votre sanitaire et votre radiateur ou sèche-serviettes seront posés. Vous aurez ainsi une meilleure idée de la place dont vous disposez. Après cela, prenez des mesures, faites un plan si nécessaire, prenez le temps d’y réfléchir, car une fois en place, vous ne pourrez plus le déplacer de sitôt…

Soyez logique :

  • si vous manquez de placards, prévoyez un espace de rangement sous la vasque ou à côté;
  • prévoyez une hauteur de vasque « décente » pour toute une famille (adultes et enfants). Mieux vaut plus bas que trop haut. En général, on place une vasque à environ 80 cm de hauteur. Mais cela dépend aussi de la hauteur de la vasque elle-même… Faites des essais : posez votre vasque sur un empilage de blocs de Siporex pour vous rendre compte de la hauteur idéale pour votre salle de bain.
  • si votre salle de bain est petite, pensez à des étagères, des placards qui montent, utilisez les recoins de votre pièce pour en faire un coin rangement.

Deuxième étape : couper les blocs de Siporex

Le béton cellulaire a l’énorme avantage de se découper facilement. Une technique consiste à faire un trait avec un tournevis plat à l’endroit de la découpe. N’hésitez pas à appuyer, votre scie ira ensuite se glisser dans ce « rail » et vous éviterez ainsi les dérapages.

Préparez toutes vos rangées de blocs, ce sera du temps de gagné pour la pose. Mais sachez qu’un mur se monte avec des parpaings en quinconce… Votre première rangée sera donc constituée d’un seul bloc, la deuxième, de plusieurs blocs, la troisième sera d’un seul bloc ou de plusieurs blocs avec des découpes différentes de la deuxième, ainsi de suite.

Prévoyez dans vos découpes, le passage des évacuations et des tuyaux d’arrivée d’eau…

 

Troisième étape : s’adapter au sol

Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire
Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire

Dans les maisons et les appartements anciens, il arrive bien souvent que le sol ne soit pas plan. Mais pour poser une vasque, mieux vaut pourtant avoir un plan d’une horizontalité parfaite. Votre meilleure arme sera donc le niveau à bulles !

Pour supporter le poids de la vasque et du mitigeur ou du robinet-mélangeur, rien de mieux que le béton cellulaire hydrofuge, alias le Siporex !

Ces blocs se déclinent en plusieurs épaisseurs, la plus petite étant de 5 centimètres. Cela suffira amplement pour monter les murs de votre meuble de salle de bain : assez costaud, mais suffisamment fin pour que cela reste esthétique !

  • Placez donc au sol une rangée de blocs de Siporex, vérifiez l’espacement des blocs, posez une planche témoin sur les blocs et vérifiez les niveaux.
  • Placez des cales sous toute la longueur des blocs si besoin est. Vérifiez à nouveau, jusqu’à obtenir une surface plane.
  • Avec un crayon de bois, marquez au sol le contour de vos blocs.
  • Ôtez les blocs.
  • Enduisez la surface des blocs côté sol et côté mur de mortier-colle (le MAP est idéal) et mettez vos blocs en place.
  • Poser à nouveau votre planche témoin, vérifiez les niveaux. Si tout est bon, posez votre vasque sur la planche pour faire du poids et laissez sécher une nuit. Si les niveaux ont bougé, comblez avec du mortier jusqu’à être à niveau.

Quatrième étape : monter le meuble

Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire
Construire son meuble de salle de bains en béton cellulaire

Tout va alors très vite :

  • on monte les blocs de béton en utilisant un enduit-colle pour béton cellulaire,
  • on intercale les étagères selon ses plans,
  • on pose sa vasque sur la tablette et on laisse sécher encore une nuit.

Cinquième étape : la finition du meuble et le raccordement

Pour couvrir le meuble, il existe plusieurs solutions. Tout est affaire de goût et de couleurs. On pourra :

  • le carreler,
  • l’enduire avec un enduit de rebouchage, puis un enduit de lissage,
  • l’enduire avec du plâtre et le peindre ensuite,
  • le couvrir de bois, façon lambris.

Le raccordement de la vasque est des plus simples :

  • posez la vasque sur la tablette trou contre trou,
  • mettez le siphon d’évacuation en place,
  • placez la bonde.

Pour le raccordement de l’eau :

  • coupez l’alimentation en eau,
  • raccordez les arrivées d’eau chaudes et froides,
  • fixez le mitigeur,
  • mettez-le en position « fermé »,
  • rebranchez l’alimentation en eau… et ouvrez le robinet pour vérifier que tout fonctionne !

 

 

Quel plan de travail pour son meuble de salle de bain ?

Même si vous avez fait le choix du béton cellulaire pour votre salle de bain, vous n’êtes pas limité au fait de devoir l’enduire. La question est comment choisir son plan de travail autrement qu’avec de l’enduit ? Vous allez voir que vous avez plusieurs possibilités. Voici donc quelques conseils.

  • Si vous désirez rester dans le classique, vous pouvez opter pour un plan de travail en bois ou stratifié imitation bois.
  • Le blanc est également un intemporel, mais si vous avez décidé d’enduire votre meuble en blanc, mieux vaut jouer le contraste avec une couleur béton ou bois sur le plan de travail.
  • Nous vous déconseillons le noir, car la moindre trace de goutte d’eau va se voir, sans compter celles du dentifrice. C’est exactement la même chose avec le verre. Maintenant, si vous êtes méticuleux et que vous n’avez pas d’enfant, cela peut tout à fait s’envisager.
  • Si vous avez une grande salle de bain à mettre en valeur, vous pouvez vous laisser tenter par un plan de travail en pierre.
  • Enfin, vous pouvez faire le choix d’un plan de travail à carreler. Par contre, oubliez les petits carreaux blancs. Partez plutôt sur des carreaux de ciment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *