Les différents types de VMC

Les différents types de VMC

La ventilation mécanique contrôlée, ou VMC, est un système permettant la circulation de l’air au sein d’une habitation. Le renouvellement de l’air est indispensable pour une habitation saine. Des systèmes performants rivalisent d’atouts.

Ventiler sa maison est indispensable dans chaque pièce. La façon la plus simple de le faire reste encore la ventilation naturelle avec l’ouverture des fenêtres. Mais des systèmes de plus en plus performants ne cessent de sortir sur le marché de la ventilation et font partie de la famille de la ventilation mécanique contrôlée, la VMC. Ces équipements extraient l’air pollué vers les bouches d’extraction adaptées et ils introduisent de l’air sain dans les pièces de votre maison. Mais la famille des VMC est vaste et il faut choisir le système adapté à vos besoins.

Pourquoi faut-il ventiler ?

Le renouvellement de l’air, qu’il soit effectué de façon naturelle ou par VMC, est la condition d’une habitation saine. Et pour cause, chaque jour, l’individu produit entre 1 litre et 1 litre et demi d’eau ; Eau qui se transforme en vapeur se déplaçant au sein des pièces. Vous ajoutez à ce phénomène la production de vapeurs d’eau lors de la préparation des repas dans la cuisine, au moment des douches et bain bien chauds ou encore lors de combustions variées d’appareils électroménagers et vous obtenez un air pollué et des risques de moisissures. Autre fait à prendre en compte et confirmant l’importance de ventiler, conserver un taux d’humidité inférieur à 60%. Comment le faire au mieux ? En ventilant bien sûr.

VMC, définition

La ventilation mécanique contrôlée (VMC), est un système motorisé permettant le renouvellement de l’air au sein d’une habitation. Le procédé est simple : l’air extérieur introduit à l’intérieur est rendu sain puis est distribué par l’action des bouches d’aération positionnées en haut des fenêtres. Quant à l’air pollué, il est évacué vers l’extérieur grâce à des bouches d’extraction placées en général dans les pièces humides comme la salle de bain, la cuisine et les toilettes. L’air est le cœur de toute VMC. Avant toute distribution par le système, ce dernier est purifié.

La VMC simple flux

Dans la famille de la ventilation mécanique contrôlée, le système de base, la VMC simple flux qui permet de choisir entre deux technologies selon vos besoins. La première, la VMC simple flux auto réglable est pourvue d’un débit d’air en continu et ne subissant aucun aléas de température, quelles que soient les saisons, ni de phénomènes de condensation. Deuxième technologie de VMC simple flux, l’hygroréglable, un système intégrant un débit d’air régulé selon le taux d’humidité de vos pièces. Ce modèle permet ainsi une évacuation optimale de l’humidité tout en bloquant les effets de la condensation. Les prix varient selon les modèles de VMC simple flux. Il faut compter 300€ pour une ventilation mécanique contrôlée simple et 700€ pour une VMC simple flux hygroréglable si ces systèmes sont destinés à une habitation neuve. Dans le cadre de la rénovation de votre habitation, le coût sera plus important, entre 600 et 800 € concernant la VMC simple flux auto réglable et entre 1000 et 1400 € pour la VMC simple flux hygroréglable.

La VMC double flux

La ventilation mécanique contrôlée double flux se présente avec les mêmes caractéristiques que la VMC simple flux mais elle a une fonctionnalité supplémentaire et précieuse : elle récupère l’air vicié pour le réintroduire à nouveau sain dans votre habitation. Résultat : vous réalisez des économies d’énergie. Avec un tel système, vous pouvez renouveler l’air de vos pièces mais aussi exploiter une technologie rendant l’air renouvelable à souhait. Un équipement doté d’une ventilation mécanique contrôlée double flux coûte, selon les tarifs, 2000€.

La VMC double flux thermodynamique

Autre membre de la grande famille des VMC, la ventilation mécanique contrôlée double flux thermodynamique. Un système haut en technologie puisqu’il permet à la fois de renouveler l’air, de chauffer les calories de l’air puisé à l’intérieur et de récupérer la chaleur. Un échangeur de chaleur thermodynamique préchauffe, réchauffe et convertit les calories puisées. Mais pas seulement. La VMC double flux thermodynamique a été aussi conçue pour rafraîchir les pièces d’une habitation grâce à une pompe à chaleur air/air intégré à la VMC. Les calories de l’air sont récupérées, purifiées et distribuées au sein des pièces pour rafraîchir. Cette technologie avancée va permettre de réaliser de notables économies d’énergie grâce à la conversion de l’air. Une partie de l’air est exploitée pour rafraîchir les pièces, l’autre étant évacuée par les colonnes d’extraction prévues à cet effet. Du côté des prix, il faudra investir car ce type de système coûte en moyenne 5000€.

Notez-le :

L’entretien d’une VMC est indispensable car à force, elle finit par s’encrasser. Pensez donc à vérifier l’état des bouches d’extraction, des entrées d’air, le filtre de l’échangeur. Plus important encore, il faut confier l’entretien complet de votre système à un professionnel, en moyenne, tous les trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *