Quel éclairage dans la chambre à coucher ?

Quel éclairage dans la chambre à coucher ?

En fonction de l’âge, les chambres remplissent plusieurs fonctions. Elles servent avant tout à se détendre et à se reposer. Mais on peut aussi y jouer, s’habiller, étudier, lire… Bref, la chambre à coucher est un endroit particulièrement difficile à éclairer. Voici quelques conseils pour mieux comprendre où placer les lampes, spots encastrés, lustres…

La chambre à coucher est avant tout un espace de détente. L’éclairage d’ambiance doit donc être particulièrement doux, chaleureux et confortable. Mais il faut aussi disposer d’un éclairage correct pour accomplir les tâches quotidiennes, comme faire son lit, faire le ménage… Il faut aussi disposer d’éclairages fonctionnels adaptés pour lire, choisir ses vêtements dans son armoire… On conseille donc tout particulièrement de multiplier les sources lumineuses dans la chambre.

L’éclairage général de la chambre à coucher

L’éclairage d’ambiance pourra être direct grâce à un luminaire de type lustre, de puissance moyenne, ou indirect avec deux appliques murales complétées éventuellement par une grosse lampe posée au sol. On peut aussi envisager des spots encastrés dans le plafond, à condition de ne pas avoir besoin de cet éclairage une fois couché dans le lit (car ils seraient dans le champ de vision). Pour cet éclairage général, on privilégiera une Température de couleur proche de la lumière du jour (5.500°K), sans être trop puissant (entre 200 et 400 lumens/m2).

L’éclairage de lecture

La plupart des gens lisent avant de se coucher. Il faut donc disposer d’un éclairage fonctionnel au niveau du chevet. Il doit être bien orienté pour éclairer précisément la tête du lit. Vous pouvez disposer des lampes sur les tables de chevet ou préférer des liseuses à bras articulé. Si vous possédez une tête de lit avec des casiers de rangement, vous pouvez aussi y encastrer des spots orientables. Privilégiez alors des spots halogènes, pour un meilleur confort de lecture, ou des spots à LED classiques, qui ne chauffent pas. Optez alors pour un blanc chaud, qui vous procurera un meilleur confort visuel.

L’éclairage du dressing

Si votre dressing est situé dans votre chambre, il se peut que l’éclairage général ne soit pas suffisant. Vous aurez alors besoin d’un apport de lumière supplémentaire pour l’intérieur des placards. Vous pouvez installer des tubes fluocompacts ou, mieux encore, des spots à LED classiques avec un bon indice de rendu des couleurs. Il existe même des spots à coller, qui fonctionne avec une pile. Vous pourrez ainsi éclairer l’intérieur des tiroirs !

Le cas particulier des chambres d’enfant

Pour les enfants, la chambre n’est pas seulement un endroit où l’on dort. Elle est aussi une salle de jeu, un lieu d’études, une cachette, un petit cocon à soi… Bref, un lieu de vie particulièrement important ! L’éclairage va alors varier en fonction de l’âge de l’enfant. Pour les tout-petits, qui ne sont pas encore en âge de jouer seuls dans leur chambre, il faudra privilégier au maximum la lumière naturelle. On installera une bonne lumière générale grâce à un plafonnier ou à des spots encastrables type lumière du jour. Privilégier des sources lumineuses non éblouissantes, avec si possible des dispositifs optiques type verre dépoli. Les yeux des enfants étant particulièrement sensibles, il faut leur éviter au maximum d’être éblouis. Vous pourrez installer un éclairage supplémentaire pour éclairer le plan à langer, mais évitez les spots car ils seraient juste dans le champ de vision de bébé. Si vous pensez que votre enfant a peur du noir, vous pouvez aussi brancher une veilleuse pour la nuit. Evitez cependant les lumières bleues, soupçonnées de perturber les mécanismes du sommeil.

En grandissant, l’enfant va passer de plus en plus de temps dans sa chambre. Il aura alors besoin de lumière pour éclairer ses espaces de jeu (tableau à dessin, coin dinette…). Vous pourrez alors compléter l’éclairage général en installant des spots encastrables. Ils pourront être fixes ou orientables, en fonction des zones à éclairer. Là encore, il vaudra mieux opter pour une lumière plein spectre. Enfin, votre enfant va un jour revenir à la maison avec des devoirs, et il aura besoin d’une lampe d’une intensité suffisante pour lire et écrire. Vous pouvez opter pour une lampe de bureau à LED classiques, dans une température de couleur plutôt chaude. Cette précaution lui évitera de se brûler les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *