Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ?

Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ?

 

Une maison bioclimatique tire profit au maximum du climat et de l’environnement pour assurer son chauffage et sa climatisation. Pour y parvenir, elle mise tout à la fois sur sa forme, son orientation et la répartition des pièces et des ouvertures.

Maison bioclimatique / maison « saine » : quelle différence ?

Les maisons bioclimatiques utilisent le climat, l’ensoleillement et la circulation de l’air pour réguler la température intérieure du bâtiment. Elles peuvent également tirer parti de la végétation pour conserver la fraicheur en été et du sol en tant que masse de stockage thermique. Le « bio » de « bioclimatique » fait donc davantage référence à l’utilisation de l’environnement, qu’à des matériaux dits « sains ». Les maisons « saines » ou « bios » sont des maisons, dont les matériaux, naturels, ont été sélectionnés pour leur faible impact supposé sur les habitants. La dimension énergétique n’est pas prise en compte, contrairement aux maisons bioclimatiques.

Orientation et forme de la maison.

La maison bioclimatique sera toujours exposée au sud pour tirer au maximum profit du soleil. Pensez que les murs extérieurs sont responsables de 20 % des pertes d’énergie : moins de murs, donc moins de pertes. Les architectures compactes sont donc à privilégier. Optez pour une maison à niveaux, si la surface globale atteint 100 m2. Cela vous fera également économiser des quantités de matériaux et d’enduits.

Répartition des pièces et des ouvertures.

La répartition des pièces doit être étudiée avec beaucoup d’attention. La face sud de la maison sera davantage exposée au soleil et bénéficiera d’un meilleur chauffage naturel. Placez-y donc les pièces à vivre, celles où vous passez le plus de temps. Privilégiez les grandes baies vitrées pour laisser passer le soleil au maximum. En été, un auvent ou des plantes grimpantes permettront de conserver un peu de fraicheur. A l’inverse, disposez au nord les pièces où vous passerez moins de temps, ou qui n’ont pas besoin de chauffage, à l’instar de la buanderie, du garage ou des toilettes. Les petites fenêtres seront plus adéquates, pour éviter les déperditions d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *