Revêtements de sol : quel classement pour quel usage ?

Revêtements de sol : quel classement pour quel usage ?

Achat d’un logement, renouvellement de la décoration du séjour ou de la chambre, remplacement d’un vieux carrelage, etc. sont autant de raisons qui nous poussent à plonger dans les méandres des catalogues de fabricants de revêtements de sol.

Une fois que toutes les questions esthétiques sont réglées et que le choix du matériau est définitivement arrêté (carrelage, PVC, stratifié, moquette, etc.), reste à choisir le produit répondant aux contraintes auxquelles il va être soumis. Afin d’éviter de se retrouver avec une moquette dans le salon qui est à l’origine conçue pour une chambre, ou un stratifié dans la salle de bains qui ne supporte pas l’humidité, il convient de s’attarder sur des critères qui ne manqueront pas de vous faciliter la tâche : le classement UPEC et les classes d’usage.

1_ Le classement UPEC

Initié et géré par le Cstb, le classement UPEC n’est pas obligatoire et résulte d’une démarche volontaire des fabricants de valoriser leurs produits. C’est un moyen simple et efficace de choisir un revêtement adapté au local dans lequel il sera posé et de s’assurer de sa conformité aux normes en vigueur. Ce classement concerne les carrelages céramiques, les moquettes touffetées, tissées, floquées ou les aiguilletés ainsi que les revêtements souples plastiques, caoutchouc, linoléum ou liège et les stratifiés.
Le classement UPEC indique, d’une part le niveau de performance d’un lieu et d’autre part le niveau de performance d’un produit. La concordance des deux garantit la durabilité d’un revêtement en fonction de son usage. Il s’articule autour de quatre critères : la résistance à l’usure (U), la résistance au poinçonnement (P), le comportement à l’eau (E) et la tenue aux agents chimiques (C). Chacun de ces critères est accompagné d’un chiffre (1 à 4) qui indique le niveau d’exigence. Par exemple, votre cuisine est classée U3 P2 E2 C2 ou votre chambre (sans accès à l’extérieur) U2 P2 E1 C0, vous préférerez donc un revêtement affichant au minimum ce classement.
Pour connaître le classement de la cuisine, des chambres, de la salle de bains, etc., rien de plus simple ! Le Cstb met à disposition une documentation complète sur son site Internet. Quant aux différents revêtements de sols, certains sont identifiables par leur marquage NF-UPEC ou NF-UPEC.A (carreaux céramiques, textiles, résilients et certaines moquettes), d’autres bénéficient d’une homologation qui atteste leur conformité aux dispositions techniques définies par le Cstb (moquettes touffetées et tissées et stratifiés), dont la liste est consultable sur leur site.

Découvrir :  Le revêtement de sol écologique est la nouvelle tendance

Précisions sur la marque NF-UPEC et NF-UPEC.A

Les marques NF-UPEC et NF-UPEC.A attestent de la conformité aux spécifications des normes européennes des produits concernés. Le Cstb, de concert avec l’Afnor, délivre le sésame après une batterie de tests et effectue, une fois par an, des prélèvements en usine afin de vérifier leur conformité en vue de reconduire le certificat. A noter que la marque NF-UPEC.A ne concerne que les produits affichant une réduction acoustique aux bruits de chocs de 13 dB minimum, c’est-à-dire améliorant significativement le confort acoustique.

2_ Les classes d’usage

Il n’est pas rare de se trouver en présence de revêtements n’ayant pas de classement UPEC. Dans ce cas, il faut concentrer son attention sur une autre mention garante de la destination d’un produit : la classe d’usage. Définies par les normes propres à chaque famille de revêtements, les classes d’usage permettent de choisir un produit en fonction du lieu dans lequel il trouvera sa place. Elles tiennent compte de la résistance à l’usure, aux chocs, aux tâches, aux brûlures de cigarettes, aux sièges à roulettes, etc. Représentées par des pictogrammes accompagnés d’une valeur numérique, les classes d’usage sont au nombre de trois (pour les locaux domestiques) : 21 – 22 – 23. Ces valeurs équivalent à des niveaux d’usage : modéré, général et élevé. Ainsi, les chambres entrent dans la classe 21, le salon et le séjour dans la classe 22, le hall d’entrée et la cuisine dans la classe 23.

Last updated on 7 décembre 2022 5h49

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.