Comment monter une cloison en carreaux de plâtre ?

Comment monter une cloison en carreaux de plâtre ?
Afin de pratiquer un doublage destiné à améliorer l’isolation de notre cloison, on utilise souvent des carreaux de plâtre. Pour les mettre en place, il n’est pas toujours nécessaire de solliciter l’aide d’un professionnel. Il suffit juste d’avoir les bons matériels et de suivre le bon guide. Avant de commencer les travaux, il peut s’avérer important de connaître sommairement les carreaux de plâtre. Les différents types de ces carreaux sont standards, de haute dureté pour les cloisons susceptibles de subir des chocs, hydrofugés pour les pièces humides et alvéolés. Tous ces différents types de carreaux de plâtre sont découpés en mortaise comportant une entaille destinée à recevoir les tenons. Ces éléments sont découpés avec une dimension de 66 x 50 cm et une épaisseur pouvant aller de 5, 6, 7 à 10 cm. Cette dernière est requise pour une cloison ayant une hauteur de plus de trois mètres. Avant de passer à la première étape des travaux, il faut s’assurer d’avoir tous les matériels nécessaires. La première étape consiste ensuite à préparer et à repérer l’endroit d’implantation de la cloison. Le repérage s’effectue par des marquages de deux tracés aussi bien extérieur qu’intérieur.

 

Ces deux tracés doivent contenir l’épaisseur du carreau à leur intérieur. Puis, joignez les repères en utilisant un cordeau. Il ne faut pas oublier de situer les parties qui vont recevoir les huisseries tout en marquant la largeur occupée par le bâti avec une règle. Après le sol, passez au marquage des tracés au mur qui doivent normalement relier les tracés au sol et ceux au plafond. Il ne faut pas oublier de vérifier leur niveau. Ce marquage est suivi du traçage des repères au plafond à l’aide d’une grande règle et d’un niveau ou d’un fil à plomb.

 

L’un de ces derniers est essentiel pour avoir des repères parfaitement verticaux. Pour enchaîner, passez à l’étape de la pose des rangées des carreaux de plâtre. Cette étape peut avoir une certaine particularité selon les rangées à poser. Autrement dit, la mise en place des première et dernière rangées est différente de celle des autres rangées. Avant de placer les carreaux, il faut procéder avant tout au découpage. Ceci s’effectue à l’aide d’une pose à blanc des carreaux. Ceci donne une idée précise des découpages des carreaux à faire afin de les adapter à toute la largeur de la cloison. Le découpage concerne principalement les carreaux à coller à l’huisserie et ceux destinés à couvrir la distance séparant le dernier carreau d’une rangée et la plinthe. Afin de poser la première rangée des carreaux, enduisez les rebords mortaisés avec une colle avant de les glisser au niveau du sol qui présente déjà un profilé plastique en U. En général, la pose commence à partir du mur. Le premier carreau doit être parfaitement aligné et droit. Ceci détermine l’alignement et la verticalité des autres carreaux de rangée.

 

Pour relier la rangée à l’huisserie, n’oubliez pas d’enduire les deux côtés du carreau avec une colle Sa mise en place doit se faire en appuyant fortement. Pour la seconde rangée de carreaux, il est indispensable de décaler les jointures verticales de la cloison. Pour ce faire, coupez en deux le premier carreau à l’aide de la scie. Fixez ensuite une patte de scellement contre le bâti. La pose des autres carreaux qui suivent est plus simple. Cette méthode utilisée pour la mise en place de la seconde rangée est employée pour la pose de tous les autres carreaux jusqu’à l’avant dernière rangée. Arrivé à la dernière rangée, ôtez les tasseaux qui soutiennent le bâti. Sectionnez les plaques à dimension restante et taillez-les en biseau. Ce découpage doit faire en sorte de laisser deux centimètres d’intervalle séparant les plaques et le plafond. L’installation de cette rangée doit se réaliser tout en basculant les plaques. Les jointures ne doivent surtout pas tomber dans l’alignement du bâti. Pour donner une apparence définitive à votre cloison, procédez à l’étape de finition. Cette étape commence par la finition des joints en appliquant une mince couche de colle. Lorsque les joints sont secs, passez au rainurage de la surface couverte. La finition comprend également le positionnement de gaine. La saignée se rebouche normalement avec un produit de blocage. Ce produit est utilisé identiquement pour obstruer l’espace délaissé entre la dernière rangée de carreaux et le plafond. Toutes ces tâches de finition sont suivies d’une seconde couche de colle au niveau des joints. Pour finir les travaux, appliquez un enduit de finition qui doit recouvrir l’ensemble des carreaux de plâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.