L’aménagement de combles

L’aménagement de combles

 

Vous manquez d’espace chez vous ? Il est parfois inutile d’agrandir votre maison pour gagner quelques m2 : souvent à l’abandon ou utilisés comme grenier, vos combles présentent bien des atouts insoupçonnés. Correctement aménagés, ils peuvent vous permettre de créer un nouvel étage, dans lequel vous pourrez installer chambre, salle de bain ou encore salle de jeux ou de repos.

Il est possible que vos combles soient directement aménageables, s’il existe un escalier pour y accéder, l’eau et l’électricité et que l’isolation est bonne. Si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour y remédier !

La hauteur sous plafond

La première chose à faire est de vérifier que la hauteur sous plafond est suffisante pour aménager vos combles. Evidemment, plus le plafond est haut, plus la pièce sera agréable à vivre. Généralement, on considère que l’espace est aménageable, lorsqu’au moins un tiers de la surface a une hauteur sous plafond supérieure ou égale à 1,80 m et que la pente du toit est au moins de 30 % : si celle-ci est plus douce, vous allez perdre de l’espace de vie.

Si la hauteur sous plafond n’est pas suffisante, vous pouvez surélever la toiture, mais cette opération entraîne de longs travaux et s’avère donc très onéreuse. Vous pouvez également abaisser le plancher : c’est ce que l’on appelle le décaissement. Cette solution est envisageable, si l’étage inférieur a lui-même une hauteur sous plafond suffisante. Il se peut également que cette technique vous soit imposée, si le PLU interdit toute modification extérieure de votre maison.

Une bonne isolation indispensable.

Il est indispensable de bien isoler ses combles, pour que celles-ci deviennent habitables. Les espaces sous toit ont en effet tendance à alterner entre très chauds en été et froids en hiver : des inconvénients qui, s’ils ne se ressentent pas au quotidien, lorsque vos combles sont inhabités, se ressentent de toute façon sur vos factures ! Pensez également à l’isolation phonique : sous les toits, on entend davantage les bruits extérieurs, notamment les intempéries.
La laine de verre présente un bon rapport qualité/prix et reste l’isolant le plus utilisé, mais du fait de son épaisseur, elle diminue la surface habitable. Vous pouvez opter pour un isolant plus fin (et tout aussi efficace), mais qui sera également plus cher.

Quelles ouvertures ?

La surface vitrée de votre nouvel espace doit représenter environ 10 % de la surface totale de la pièce. L’ouverture la plus répandue est la fenêtre de toit. Peu onéreuse, elle se pose facilement et s’adapte à toutes les toitures. Elle procure également un excellent ensoleillement. Veillez cependant à ce qu’elle ne soit pas interdite par votre mairie (notamment dans les zones classées ou à proximité d’un monument historique) et surtout, pensez à prévoir un rideau opaque, permettant une légère protection contre la chaleur. Vous pouvez choisir entre un modèle panoramique, ou plusieurs plus petites, qui permettent de mieux répartir la lumière.

Comment atteindre les combles ?

Il se peut que vous accédiez à vos combles par une échelle ou un escalier assez raide. Si vous décidez d’aménager votre dernier étage, c’est pour qu’il devienne une pièce à part entière et donc facilement accessible : optez donc pour un escalier muni d’une rampe. Les modèles droits sont les plus confortables, mais leur emprise au sol est importante. Un escalier hélicoïdal prendra moins de place, mais il sera moins accessible, notamment pour les enfants et les personnes âgées et vous empêchera de monter des objets encombrants. Placez de préférence la trémie sous le faîtage du toit, c’est-à-dire là où la hauteur est la plus importante.

L’eau et l’électricité

Si vous n’avez pas prévu de salle d’eau ou de salle de bain au dernier étage, il n’est pas nécessaire de faire réaliser des travaux de plomberie. Au contraire, si vous envisagez d’ajouter un point d’eau, placez-le à l’aplomb de ceux existants aux étages inférieurs, afin de faciliter les raccordements d’arrivée et d’évacuation. En ce qui concerne l’électricité, vous pouvez tirer des câbles à partir du tableau électrique principal de l’habitation, ou placer un nouveau boitier d’alimentation à l’étage.

Aménager vos combles

Ne perdez pas d’espace : là où le plafond est le plus bas, installez des radiateurs ou des meubles de rangement, éventuellement un lit ou un canapé, de façon à laisser l’espace vide au milieu. Si votre maison est ancienne, les combles peuvent vous permettre de mettre en valeur la charpente. Les poutres peuvent également servir de support de rangements ou de meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *